Warning: Creating default object from empty value in /homepages/38/d146123931/htdocs/stages-emplois/components/com_sh404sef/shInit.php on line 37
La lettre de candidature spontanée | Lettre de motivation
Accueil Lettre de motivation La lettre de candidature spontanée

La lettre de candidature spontanée

Par Vincent COLOMBEAU

lettre candidature spontanéeDans une offre d'emploi, l'entreprise exprime ses besoins avec plus ou moins de précision. En revanche, au moment de réaliser une candidature spontanée, vous ne savez rien de ses attentes et c'est là que réside la principale difficulté de ce type de candidature. Vous êtes donc pour l'instant dans l'inconnu... mais cela ne signifie pas qu'il faut envoyer une candidature passe-partout. Vous devez, au contraire, vous efforcer de chercher ce dont elle peut avoir besoin ? Si vous envoyez une lettre en expliquant à l'entreprise quelles sont vos compétences, sans aller plus loin, vous lui demandez de réfléchir pour vous à l'utilisation qu'elle pourra en faire. C'est l'échec assuré ! Vous devez impérativement cibler vos candidatures en ayant été au préalable à la pêche aux informations.

Savoir à qui s'adresser pour une candidature spontanée

Identifier précisément le bon interlocuteur

Vous avez jeté votre dévolu sur une entreprise. Votre lettre doit impérativement être nominative. Deux possibilités s'offrent alors à vous. Soit vous écrivez directement au responsable du recrutement, soit au responsable du service service que vous souhaitez intégrer.

Par exemple, vous êtes programmeur informatique, adressez-vous au directeur informatique ; vous êtes juriste, envoyez votre candidature au directeur du service juridique. La plupart du temps, le responsable du personnel est plus à même de connaître les besoins en ressources humaines de son entreprise. Mais le responsable d'un service est souvent le mieux placé pour apprécier l'intérêt de votre candidature. De plus, le responsable du recrutement ne connaît pas toujours les différents métiers dans le détail...

En vous adressant directement à la bonne personne, vous ferez en sorte que votre lettre ne fasse pas le tour de tous les services pour finir dans une corbeille à papier ou oubliée sous une pile de dossiers. Pour repérer le bon interlocuteur, utilisez internet. Explorez le site de l'entreprise pour laquelle vous postulez, vous trouverez peut-être le nom du bon interlocuteur au sein d'un organigramme... Allez sur les réseaux sociaux professionnels comme Viadeo ou LinkedIn... Vous y trouverez sans doute votre bonheur ! Vous pouvez également appeler directement l'entreprise afin d'obtenir le nom du bon destinataire.

S'informer sur l'entreprise

Dans votre lettre de candidature spontanée, vous devrez montrer que vous avez une bonne connaissance de l'entreprise et que vous ne lui écrivez pas par hasard, mais pour une raison bien précise. Toutes les informations sont bonnes à prendre : le site internet de l'entreprise, les informations parues sur le web et dans la presse, les annuaires professionnels...

Rédiger sa lettre de candidature spontanée

La lettre de candidature spontanée s'articule autour de quatre parties distinctes.

  • l'entreprise,
  • moi (le candidat),
  • nous (le candidat propose à l'entreprise une rencontre),
  • la formule de politesse finale.
Ces parties sont les mêmes que pour une lettre de motivation classique mais les informations à délivrer sont différentes.

Tout se joue dans la première phrase d'accroche

La première phrase est essentielle : elle doit "accrocher" le recruteur et lui donner l'envie de poursuivre sa lecture. Pour vous aussi, elle est primordiale car elle vous permet de trouver le ton juste et vos idées s'enchaîneront tout naturellement par la suite. C'est aussi forcément, la phrase la plus difficile à écrire : ne soyez pas surpris si vous y passez du temps.

Il n'y a pas de recette miracle. Ayez pour seul objectif de rendre cette phrase percutante. La meilleure solution : utiliser toutes les informations que vous avez pu recueillir sur l'entreprise à laquelle vous écrivez et reliez-les à l'une de vos compétences. La plupart du temps, vous ferez d'une pierre deux coups, puisque vous mentionnerez par la même occasion votre métier.

Exemples de phrase d'accroche :

"Votre entreprise s'oriente vers les marchés asiatiques : ma connaissance de ces pays et ma maîtrise du chinois et du japonais peuvent vous intéresser..."

"En dix ans d'expérience de chauffeur, j'ai fait preuve de mon honnêteté et de ma fiabilité..."

Développez vos compétences au sein de votre candidature

Vous avez accroché l'intérêt du recruteur sur votre meilleur atout par rapport à son entreprise... Félicitations ! Maintenant, vous devez développer. Comme vous ne connaissez pas précisément les besoins de l'entreprise, vous devez présenter toutes vos compétences.

La première chose, si vous ne l'avez pas fait dans le premier paragraphe, est de mentionner le poste ou le type d'emploi que vous recherchez. Reprenez vos notes utilisées précédemment pour la réalisation de votre CV et hiérarchisez vos points forts en fonction de l'entreprise et du poste. Attention toutefois : le lettre ne doit pas répéter textuellement votre CV.

Exemples :

"Trois ans d'expériences réussies dans l'agro-alimentaire m'ont apporté une bonne connaissance de ce secteur..."

"Ma formation dans le marketing pourrait être utile pour l'implantation de filiales dans ces pays..."

Et vous enchaînez en deux ou trois phrases maximum sur d'autres expériences, formations ou qualités importantes par rapport au profil de l'entreprise.

Pensez à présenter les qualités importantes dans votre métier. Par exemple : "une entreprise comme la vôtre attend d'une secrétaire un sens solide de l'organisation, le goût des contacts, de la discrétion...".

La proposition d'un entretien

Comme pour la lettre de motivation classique, c'est à vous de proposer un entretien. N'attendez pas que le recruteur vous appelle car vous risqueriez d'attendre longtemps ! Prenez l'initiative en proposant un rendez-vous et non en en demandant un. N'écrivez pas "Je reste à votre disposition" mais plutôt "Je me propose de vous recontacter prochainement afin de fixer un rendez-vous".

La formule de politesse

Cette formule de politesse qui vient conclure votre lettre doit toujours rester simple et directe. Vous pouvez également rajouter une petite phrase en remerciant le lecteur. Par exemple : "En vous remerciant de l'attention que vous porterez à ma candidature, je vous prie de croire, Madame/Monsieur, en l'expression de mes salutations distinguées".